Des lois : loi de MURPHY

Mis à jour : mai 28

La loi de MURPHY porte le nom d’ Edward Aloysius MURPHY Jr., ingénieur aérospatial américain, spécialiste de la sécurité des systèmes critiques.




Frustré par l'échec d'un collaborateur, MURPHY prononça cette phrase : « If that guy has any way of making a mistake, he will » traduit en français par : « Si ce gars a la moindre possibilité de faire une erreur, il la fera ».


Suite à cet épisode, la loi fut formalisée comme suit : « Tout ce qui est susceptible d'aller mal, ira mal» ou « Si cela peut se produire, cela arrivera ».

Le fils de MURPHY traduit l'esprit de la phrase que son père a prononcé de la manière suivante : « S'il y a plus d'une façon de faire quelque chose, et que l'une d'elles conduit à un désastre, alors il y aura quelqu'un pour le faire de cette façon. »


Quelle vision ?

  • Le pire est toujours certain,

  • La loi de MURPHY n'est pas vraie, mais on conçoit tout système comme si la loi était vraie...


La loi de MURPHY présente plusieurs aspects

  • La blague, la bourde,

  • Sur le nombre, il y aura bien une personne pour se tromper,

  • L'échec marque, dans ce cas on parle de la loi de MURPHY. On oublie la loi de MURPHY dans la réussite?

  • Le stress engendré par l'erreur amène l'erreur...

Quand la loi de MURPHY s'applique à elle-même :

''La visite du Grand Patron commence toujours avec un quart d'heure de retard, sauf le jour où l'étudiant doit présenter un cas concret devant l'assemblée''.


La loi de Murphy peut aussi s’approcher ou être confondue avec d'autres lois

  • La loi de l’emmerdement universel  ou la loi de l'emmerdement maximum (LEM) : quand ça va mal, ça va mal,

  • La loi de la tartine beurrée : la tartine tombe toujours du mauvais côté (pire avec de la confiture),

  • La fatale loi des séries,

  • L’effet démo : ça marche toujours bien sauf quand on décide de faire une démonstration pour montrer que ça marche,

  • L'effet BONALDI : Jérôme BONALDI ratait fréquemment ses démonstrations alors qu'il les réussissait en répétition,

  • L’effet groupe s'appliquant au jeu : quand on joue avec des copains, on échoue tout le temps,

  • La loi de Finagle : s'il y a une possibilité que ça rate, ça ratera. Pire, s'il n'y a aucune possibilité que ça rate, ça ratera quand même,

  • La loi de LENZ-FARADAY caractérisant tout phénomène se produisant (en apparence) à l'opposé de ce que l'on aurait souhaité,





175 vues
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey G+ Icon
  • Grey YouTube Icon
Viadéo.jpg